La démocratie, une danse continuelle.

Concept abstrait ainsi que pratique régulière et évolutive, parfois la démocratie, ce « pouvoir du peuple » se résume aux institutions, aux procédures et au vote. Une chose est sûre : en pratique, la démocratie n’est pas une recette universelle.

La démocratie s’apprend et s’exerce tout au long de la vie

Comme vous le savez, ce n’est jamais trop tôt ou trop tard pour contribuer à la vitalité démocratique d’une communauté.

On ne doit jamais attendre ses 18 ans ou la citoyenneté pour pratiquer la démocratie et faire entendre sa voix. La capacité d'exercer son droit démocratique de voter et de se porter candidat ne se développe pas en claquant des doigts. Cela nécessite un engagement citoyen préalable dans son milieu et dans sa cité. Une citoyenneté sans pratiques démocratiques est un contenant bel et bien vide.

Le vote, un acte participatif

Loin d’être une obligation, le vote demeure un droit et un devoir civique.

Au Québec, toute personne majeure, de citoyenneté canadienne, domiciliée au sein de la province depuis au moins six mois et inscrite sur la liste électorale permanente, peut voter si elle n’a pas une incapacité légale.

Les prochaines élections générales provinciales sont prévues le 3 octobre 2022. Ces élections permettent de faire élire un.e député.e dans chacune des 125 circonscriptions du Québec pour représenter les électrices et les électeurs à l'Assemblée nationale.

Nous voilà donc en pleine campagne électorale…le moment idéal pour aller à la recherche des programmes politiques des candidats et les décortiquer. Les 5 champs des compétences des futurs élu.e.s concernent :

  • l’aide sociale
  • l’éducation
  • le permis de conduire
  • les soins de santé
  • le transport et le réseau routier

Par rapport aux élections, saviez-vous que :

  • Au Québec avant 1940, les femmes n’étaient pas considérées comme des citoyennes à part entière, car elles n’avaient pas le droit de voter aux élections provinciales
  • Parmi les 27 partis politiques provinciaux autorisés, il y a un qui accorde une place centrale à la démocratie tant dans les valeurs que dans le nom du parti qui est « Démocratie directe »
  • Quand on obtient le droit de vote, on ne l’utilise pas tout de suite
  • Lors d’une élection provinciale, les enfants peuvent voter dans les petits bureaux de vote partout au Québec en répondant à une question conçue seulement pour eux. Les résultats de ce vote spécial sont publiés à la suite de l’élection. 

Comment éduquer à la démocratie?

Souvent, tout commence au sein de la famille, un milieu propice pour s’exprimer, remettre en question les idées, argumenter, s’opposer. C’est en exprimant ses pensées et ses opinions différentes avec ouverture, tolérance et respect qu’on peut se forger un esprit critique utile pour se débrouiller au sein d’une cité.

À l’ère du numérique, il est impératif de trouver de nouveaux instruments, autres que le vote, pour pouvoir impliquer davantage les habitants de la cité ainsi que les jeunes. Cela permettrait aussi d’avoir des structures et des institutions plus participatives et inclusives.

Une condition nécessaire pour pratiquer la démocratie serait ainsi l’autonomie sociale qui implique un esprit analytique et un déploiement de son individualité. L’apathie restera le plus grand ennemi de la démocratie tandis que la réflexion et l’action s’avèrent les gardiens par excellence.

La démocratie à l’air d’une danse continuelle entre une forme de consensus, de participation (l’intérêt public) et en même temps une reconnaissance et une gestion des différences individuelles (l’intérêt particulier) autour des sujets qui touchent notre qualité de vie au quotidien, n’est-ce pas?

Connexion

Besoin d'aide pour votre enregistrement ? Cliquez ici

À propos

LA CLEF POUR L’INTÉGRATION AU TRAVAIL DES IMMIGRANTS - CITIM

CITIM est un organisme communautaire sans but lucratif qui a pour mission de contribuer à l’intégration socioprofessionnelle au Québec des nouveaux arrivants... En savoir plus